C'est une première en France : le TGI de Lyon ordonne une expertise médicale pour évaluer le préjudice et fixer les dommages et intérêts que le géant des pesticides devra verser à Paul François, intoxiqué en 2004.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.