Aucune réaction officielle en Corée après la mort du fondateur de l'Eglise de l'Unification, la secte célèbre pour ses mariages de masse, laisse derrière lui un empire: entreprises, journaux, hôtels, université, et même une usine de montage de voitures en Corée du Nord. à Séoul, Frederic Ojardias

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.