Roger Hanin dans Navarro
Roger Hanin dans Navarro © Sipa / Jean-Marc Sureau

L'acteur a incarné le célèbre commissaire des soirées de TF1 pendant près de vingt ans, et a vécu une longue carrière de plus de cinquante ans à la télévision et au cinéma. Roger Hanin est décédé à son domicile à l'âge de 89 ans.

L'histoire de Roger Hanin (né Roger Lévy) ressemble déjà à un scénario de film. Né en 1925 à Alger, juif petit-fils d'un rabbin (ce qui lui vaudra d'être renvoyé du lycée sous Vichy, en 1941) et fils de militant communiste, il se convertit au catholicisme lors de son mariage. En 1958, il épouse en effet Christine Gouze-Rénal, soeur de Danielle Mitterrand, ce qui fait de lui le beau-frère du futur président de la République.

De Raymond Bettoun à Navarro

Dans les années 1980, après une relative traversée du désert, il retrouve le succès comme jamais grâce à Alexandre Arcady, qui lui offre le rôle de Raymond Bettoun, patriarche d'un clan de la mafia juive, dans "Le Grand Pardon".

Le réalisateur avait rencontré Roger Hanin en 1979 pour "Le Coup de Sirocco", il raconte

Mais c'est à la télévision qu'il acquéra définitivement la célébrité, avec un rôle écrit spécialement pour lui, par un ami de François Mitterrand : le commissaire Navarro. Le premier épisode est diffusé en octobre 1989, le dernier en 2008.

Roger Hanin aura une certaine influence dans le milieu politique. Après la mort de François Mitterrand, il s'opposera même frontalement aux dirigeants du Parti socialiste, indignes selon lui de l'héritage. Il rejoint alors le Parti communiste, qu'il soutient publiquement à la présidentielle de 2007, avant d'annoncer au second tour qu'il voterait pour Nicolas Sarkozy, selon lui "un homme de gauche".

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.