Menaces de mort sur le secret bancaire suisse. Crainte de voir de gros clients quitter le pays ?

L’affaire HSBC vient s’ajouter à l’énorme scandale qui a touché la première banque suisse, UBS, l’an dernier, aux Etats-Unis.

Dans les deux cas, ce sont des comptes de milliers de clients qui se sont retrouvés sur les listings des services fiscaux de leurs pays d’origine, ce que de nombreux spécialistes considèrent comme une mise à mort à court terme du légendaire secret bancaire suisse.

Michel Dérobert l’un des dirigeants de l’association des banques privées suisses, dont ne fait pas partie HSBC, a accepté d’évoquer cette situation extrêmement délicate pour la Suisse.(Emmanuel Leclère)

2 min

Genève 2 (desrobert) BON

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.