Hier soir, rue de Solferino à Rueil Malmaison, une famille prévient le médecin de garde (qui n'appartient pas au réseau SOS Médecins comme nous l'avions indiqué dans un premier temps) : "Maman est morte". Le toubib se présente, examine la vieille dame, constate le décès et délivre un permis d'inhumer.

Après la mort, le croque-mort. Et là, même sans stéthoscope, les employés des Pompes Funèbres Générales s'aperçoivent assez rapidement que leur nouvelle cliente n'est pas prête pour le pardessus en sapin. Effectivement : la dame de 87 ans bouge encore. Elle se remet aujourd'hui à l'hopital Foch de Suresnes. On ne sait pas si le médecin s'en est remis lui aussi. Il est convoqué au commissariat.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.