Bernard Bertossa regrette qu'on utilise des preuves obtenues par des moyens illégaux

Il n’y a pas que les banquiers et les politiques en Suisse qui ne digèrent pas la décision du gouvernement français d’avoir utilisé des données bancaires volées.

Même ceux qui dénoncent depuis longtemps la spécificité suisse de refuge fiscal, voire ceux qui ont lutté contre le blanchiment et la criminalité organisée, condamnent l’attitude de la France.

Si Bernard Bertossa, ancien procureur de Genève, est persuadé qu’il est bon que son pays cesse d’accueillir l’argent du crime et de la fraude fiscale, il regrette qu’on utilise des preuves obtenues par des moyens illégaux.

Bernard Bertossa (Emmanuel Leclère)

3 min

Genève 3 (bertossa) BON

Ce sont les relations entre Suisse et France qui sont en jeu. Bernard Bertossa, ancien procureur de Genève, estime que les débats qui auront lieu en mars prochain pour la ratification par le Parlement suisse de la récente convention de double imposition signée entre la Suisse et la France pourraient déboucher sur un référendum populaire. Le contexte et notamment l’affaire HSBC ne sont pas franchement favorables aux conventions franco-suisses.

La guerre fiscale emprunte parfois des chemins douteux

Dominique Warluzel est l’un des grands avocats fiscalistes du barreau de Genève.

Il assume pleinement le fait que si l’on enlevait à la Suisse sa tradition d’accueil des évadés fiscaux du monde entier, il ne resterait pas grand-chose pour les banques suisses et les professionnels comme lui.

Il comprend la guerre fiscale menée par les Etats-Unis, l’Allemagne et la France. Mais il dénonce les méthodes utilisées : fichiers volés, pressions sur les détenteurs des listes de clients, primes à la délation.

Dominique Warluzel (Emmanuel Leclère)

Lire aussi

> « Fraude: "Nous avons décrypté 130 000 noms » Article dans le JDD

> Hervé Falciani témoigne dans le 20h de France 2 du 13 décembre 2009

> « L'informaticien, sa maîtresse et le listing explosif de Bercy » une enquête dans Le Monde

> « Affaire HSBC: le "Falciani Code" » papier de L’Express.

> « Hervé Falciani : Je me suis retrouvé dans un thriller au Liban » - Article de Nice Matin

> « Fichiers de la HSBC. Hervé Falciani se livre ». Reportage dans Paris Match.

> « Ces drôles de ‘’James Bond’’ qui piratent les banques ». Papier de la Tribune de Genève.

> Lire également le dossier que Benoît Collombat avait consacré aux « Paradis fiscaux, les trous noirs de la finance mondiale »

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.