Pour le quatrième mois consécutif, la côte de popularité du président augmente. Avec un gain de six points pour le mois de juillet, le président s'affiche moins et ça semble lui réussir.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.