Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah a appelé ses partisans à manifester leur colère contre le film sacrilège tournant Mahomet en dérision. Il a même fait une apparition en public, ce qui est très rare, à Beyrouth. Valérie Crova.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.