[scald=107867:sdl_editor_representation]DUNKERQUE (Reuters) - Laure Manaudou et Alexianne Castel se sont qualifiées samedi pour le 200 mètres dos des Jeux olympiques de Londres en prenant les deux premières places de la finale des championnats de France de natation à Dunkerque.

Manaudou, déjà qualifiée sur 100 mètres dos, s'est imposée en deux minutes huit secondes et six centièmes, signant la quatrième performance mondiale de la saison.

En terminant en 2'08"57, Alexianne Castel a également validé son billet pour les JO, le temps requis pour se qualifier étant de 2'10"84.

A sa sortie du bassin, Laure Manaudou a immédiatement laissé entendre qu'elle pourrait céder sa place aux Jeux à son amie Cloé Crédeville, troisième en 2'09"76, un temps qui lui aurait permis d'aller à Londres si elle avait fini dans les deux premières.

Mais le directeur technique national, Christian Donzé, a immédiatement balayé cette hypothèse. "Un règlement est là, il existe, il est le même pour tout le monde", a-t-il dit au micro d'Eurosport. "C'est parfois difficile (...) Mais ce sont bien les deux premières qui sont qualifiées dans les conditions de temps et ce n'est pas autre chose."

Il a en outre mis en avant la performance de Laure Manaudou qui a signé un temps lui donnant l'espoir d'une médaille olympique sur la distance.

La championne olympique du 400 mètres nage libre d'Athènes n'a échoué samedi qu'à 28 centièmes des 2'07'78 qui avaient permis à la Néerlandaise Sharon van Rouwendaal de prendre le bronze mondial à Shanghai en juillet dernier.

Gregory Blachier pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.