Jean-Pierre Hennequin, de la CGT des marins, dénonce "l'esclavagisme" auquel sont réduits les équipages comme celui du paquebot qui italien échoué au large de la Toscane.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.