Les 2 hommes qui transportaient ces faux bons au porteur, sont entendus par la police toulousaine. Le viaduc de Millau semble en tout cas être devenu pour les trafiquants,une voie alternative à la vallée du Rhône. Frédéric Bourgade

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.