En cas de défaite au second tour de la primaire d'Europe Ecologie-Les Verts, Nicolas Hulot promet qu'il ne rejoindra pas un autre candidat à la présidentielle de 2012.

Derniers articles
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.