Le Président de la République a déclaré qu'on pouvait "parfaitement imaginer un référendum sur l'Europe" si la question était "parfaitement claire", comme la création de l'euro.

"S'agissant d'un traité avec 200 articles, 250 articles, je ne vois pas la question claire", a-t-il indiqué.

Yann Le Guernigou, édité par Patrick Vignal

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.