Donné perdant dans tous les sondages à deux jours du second tour, le président-candidat reste persuadé de la possibilité de sa réélection. Pour son dernier déplacement aux Sables d'Olonnes, il a répété que la victoire se jouera à très peu de choses.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.