Le parquet de Paris menace d'engager des poursuites judiciaires en cas de diffusion des résultats de l’élection présidentielle avant 20h. Nicolas Sarkozy, lui, n’est pas contre.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.