Hôtel Sofitel à Ho Chi Min Ville, mardi 9 avril : venue lancer l'année "France - Vietnam", Nicole Bricq, la ministre du Commerce extérieur, sort d'un dîner de gala avec plusieurs centaines d'entreprises françaises. Elle vient d'apprendre que Jean-Marc Ayrault a demandé à tous les membres du gouvernement de publier leur patrimoine avant le 15 avril : "de retour du voyage au Maroc la semaine dernière, je leur avais bien dit, à François Hollande et Laurent Fabius, que l'on n'y couperait pas." Mais personnellement, elle n'a rien à cacher : "Moi je n'ai qu'un compte Cerise [livret d'épargne LCL rémunéré entre 1,25% et 1,75% brut, NDLR] Ce livret est bien rempli" [son plafond est fixé à 20.000 euros]. Elle ajoute qu'elle "possède aussi quelques actions au Crédit Agricole qui perdent de la valeur d'année en année". Nicole Bricq évoque aussi son appartement, situé dans le VIIe arrondissement de Paris, acheté en en viager en 1994. La propriétaire est morte neuf ans plus tard d'un cancer, et elle le promet : "je ne l'ai pas tuée !".

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.