Nathalie Kosciusko-Morizet hésitait et ce matin elle a finalement franchi le pas : elle va se présenter à la présidence de l'UMP. Et elle se pose en alternative, une troisième voie face au duel attendu Fillon-Copé. C'est ce qu'elle a expliqué à Sandrine Etoa.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.