A 25 jours du premier tour de la présidentielle, le Front de gauche change de stratégie. Doppé par les sondages, Mélenchon concentre ses attaques sur Hollande et s'affiche en recours au vote utile.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.