Après le lait frelaté, les consommateurs chinois découvrent avec effroi qu'un fabriquant de gélules fournissant des laboratoires les fabriquaient avec de la gélatine industrielle contenant du Chrome. L'agence de contrôle sanitaire a donné l'alerte.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.