STRASBOURG (Reuters) - Plus d'une centaine de tombes du cimetière de Schirrhein, une commune de 2.000 habitants dans le nord du Bas-Rhin, ont été dépouillées de leurs croix, statuettes et autres ornements métalliques dans la nuit de vendredi à samedi, a-t-on appris auprès de la gendarmerie.

C'est la deuxième fois en moins d'une semaine que des voleurs de métaux s'en prennent à des sépultures en Alsace.

Quelque 375 tombes du cimetière de Hoerdt (Bas-Rhin) avaient déjà été profanées dans la nuit de dimanche à lundi. Les voleurs avaient notamment démonté et emporté trente portes du columbarium.

Gilbert Reilhac, édité par Patrick Vignal

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.