Le juge Patrick Ramaël chercherait à entendre le général marocain Hosni Benslimane, Président du Comité Olympique marocain. Ce militaire pourrait être un des protagonistes de l'affaire Ben Barka, l'opposant enlevé à Paris en 1965.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.