Une cour d'appel du Texas vient d'ouvrir la voie à une nouvelle procédure favorable au condamné. Comme il le réclame depuis plus de 10 ans, des tests ADN vont être pratiqués sur les pièces à conviction.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.