La situation est toujours très tendue ce matin à Maré. Les aérodromes de plusieurs iles touristiques sont toujours bloqués. Un climat agité qui pourrait remettre en cause la visite de Nicolas Sarkozy dans trois semaines

Mathilde Dehimi

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.