L'ancien président tunisien, réfugié en Arabie saoudite, a été condamné par contumace à 20 ans de prison pour "incitation à la violence". La Tunisie traverse toujours une période de troubles qui a justifié hier l'instauration d'un couvre-feu à Tunis.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.