L'organisation terroriste menace de mort ses quatre otages français. Ce message arrive alors que le Premier ministre malien rencontre aujourd'hui Laurent Fabius : il demande une intervention de l'armée française dans le nord du Mali. Christian Chesnot.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.