Barack Obama s'est rendu dimanche auprès des proches des victimes de la fusillade d'Aurora, dans le Colorado, auxquels il a assuré que tous les Américains partageent leur peine.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.