Le président américain Barack Obama a déclaré la guerre aux niches fiscales bénéficiant aux contribuables les plus aisés. Il a prôné le "made in USA" mardi lors du traditionnel discours sur l'état de l'Union. Le discours a pris une tournure politique.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.