Il y avait eu le record de la campagne électorale la plus chère de l'histoire des Etats-Unis, il y a aussi celui de la campagne la plus numérique. Nombre de tweets jamais atteint, record de "like" sur Facebook, même les réactions diplomatiques à la victoire d'Obama n'ont pas échappé à la "tweetomania" qui s'est emparée de cette élection présidentielle américaine. Une élection qui s'est (aussi) jouée sur le net.

Il y a d'abord eu LE tweet ...

Qu'importe les chaînes de télévision, qu'importe les antennes radio, c'est depuis son compte twitter que le président sortant a annoncé sa victoire. Un peu avant 22h15 à Chicago, il sonne la fin de la récré. Trois tweets en quelques minutes : "Cela s'est fait grâce à vous. Merci ", puis "On a réussi ensemble. C'est comme ça que nous avons fait campagne, c'est nous. Merci. BO ". Et enfin "Quatre ans de plus " ... accompagné d'une photo du couple présidentiel.

Obama, le tweet
Obama, le tweet © Radio France / Thibault Lefèvre

En quelques minutes, ce tweet est alors devenu le message le plus retweeté de l'histoire du réseau social : 420 000 tweets en deux heures à peine. Numériquement phénoménal !

D'ailleurs, ce qui est vrai pour ce tweet en particulier l'est pour la campagne en général. Au cours de la soirée électorale ce sont plus de 31 millions de messages qui ont été envoyés via Twitter; dont 23 millions entre 18 heures et minuit sur la côte Est (minuit et 6 heures du matin en France). De quoi battre le précédent record de 10 millions de tweets; c'était le 3 octobre dernier, jour du premier débat ... entre Barack Obama et Mitt Romney! Vous avez dit crise du politique?

Les internautes "likent" encore plus

Mais sur Facebook, l'engouement est encore plus fort: le même message "Four more years", la même photo du couple enlacé récolte 1,3 millions de mentions "J'aime" et 186 000 partages en deux heures là aussi. Au lendemain de l'élection, à l'heure où nous écrivons ces lignes ces chiffres sont passés à 3 198 731 pouces levés et 390 976 reprises. A combien en est-on maintenant? Vérifiez par vous-mêmes !

Puis, les multiples réactions ...

Et là encore twitter bourdonne. On est bien loin des courriers diplomatiques et autres téléphones rouges: ringard que tout cela ! Désormais, les félicitations au nouveau président se font en 140 signes. A l'image d'Herman Von Rompuy (): le président du Conseil de l'Union européenne est le premier a réagir, en néerlandais puis en français.

Heureux de l'élection du Président #Obama. Herman Von Rompuy

Un tweet qui devance donc la voie officielle et communiqué commun d'Herman Von Rompuy et José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, dans lequel ils adressent leurs "chaleureuses félicitations" à Barack Obama.

Un communiqué mis en ligne sur Twitter, c'est l'option choisie par l'équipe de François Hollande, via le compte officiel de l'Elysée () pour saluer son homologue d'outre-Atlantique.

Le Président félicite @BarackObama, Président des Etats-Unis d'Amérique, pour sa réélection cc @whitehouse #USA2012

Réaction de l'Elysée à la victoire d'Obama
Réaction de l'Elysée à la victoire d'Obama © Radio France / Elysée

C'est à 7 heures 30 (heure française), depuis un camp de réfugiés syriens du nord de la Jordanie que David Cameron () se serait connecté à son compte twitter. La fibre numérique ne lâche pas le Premier ministre britannique, même au beau milieu d'un camp qui rassemble 36 000 Syriens.

Chaleureuses féliciations à mon ami @BarackObama. Impatient de continuer à travailler ensemble

Si le secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen () était sans doute derrière son bureau à l'heure des félicitations, il n'en a pas moins choisi le réseau social pour saluer le président réélu.

Je me réjouis de continuer à coopérer avec Barack Obama pour que l'OTAN reste efficace face aux menaces, avec de nouvelles capacités et un nouveau réseau de partenaire

Moins officiel, mais sans doute plus lu, le jeune chanteur Justin Bieber () aux 29 893 533 "followers" adresse, lui aussi, ses congratulations.

Beaucoup d'émotions en ce moment. Félicitation Président Obama. Je suis canadien, je vais bien #couverturemaladiegratuite

Au déroulé du fil des tweets nocturnes, on retrouve aussi le réalisateur Spike Lee (), la chanteuse déjantée Lady Gaga () ou de joyeux anonymes. Tous égaux, pour quelques heures, dans leurs messages de félicitations.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.