Depuis ce matin, la Corée du Nord pleure Kim Jong-il. Son fils Kim Jong-un a accompagné son père jusqu'au bout. C'est lui qui détient dès maintenant le pouvoir. L'analyse d'Alain Barluet, grand reporter au Figaro.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.