L'opération, menée à Strasbourg, en région parisienne et près de Cannes, visait à interpeller cinq suspects dans l'enquête sur l'attaque, à l’aide d'"un engin explosif de faible puissance", d'une épicerie casher de Sarcelles, le 19 septembre dernier.

A Strasbourg, un homme a été abattu par les policiers après avoir tiré sur les hommes venus l'interpeller à son domicile. Trois policiers ont été légèrement blessés.

Le récit d’Alexandre Tandin de France Bleu Alsace

En Ile-de-France, c’est un homme armé et "dangereux", selon une source policière qui a été appréhendé.

Un autre a été arrêté sans incident à Cannes au domicile de sa compagne.

Les personnes interpellées appartiendraient à la mouvance salafiste, selon une source policière.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.