Avant de penser à un éventuel retour en politique, DSK va devoir remonter la pente. La procureur a reconnu une relation précipitée de 7 à 9 minutes entre l'ancien président du FMI et Nafissatou Diallo. Un constat qui jette le trouble dans l'opinion.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.