C'est le nom de la campagne que le réseau Osez le féminisme lance aujourd'hui pour parler d'un organe tabou et un peu oublié : le clitoris. Thélia Breton, porte-parole d'Osez le féminisme, avec Géraldine Hallot.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.