84 personnes sont mortes hier dans la fusillade de l'île Utoya et l'explosion d'une bombe dans le quartier des ministères. Un homme de 32 ans, proche des milieux fondamentalistes chrétiens d'extrême droite est interrogé par la police.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.