Mise en place au début de l’été, la commission de moralisation de la vie politique, présidée par Lionel Jospin, se fait discrète. Epinglé dans les colonnes du Parisien-Aujourd’hui en France, l’ancien Premier Ministre sort de son silence. Cyril Graziani.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.