Le débat sur le traité budgétaire européen a commencé à l'Assemblée Nationale par un discours du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault. Le vote, dont le résultat est acquis puisqu'une part de l'opposition votera avec la majorité.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.