L'ancien collaborateur de Nicolas Sarkozy comparait aujourd'hui pour des malversations financières liées au 1% logement dans les Hauts-de-Seine. Les faits remontent à une quinzaine d'années.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.