28 soldats pakistanais auraient été tués par des hélicoptères de l'Otan, au cours d'une intrusion dans le nord-ouest du Pakistan, pays voisin et allié. Le bombardement aurait touché un poste frontière. Cela a déclenché une nouvelle crise entre Islamabad et ses alliés occidentaux.

Nadia Bletry

Mots-clés:

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.