Un incendie dans un immeuble d'habitation a fait huit morts, dont deux enfants, dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Les pompiers évoquent deux départs de feux successifs au même endroit, la piste criminelle est privilégiée.

On ignore pour l'instant les causes de cet incendie impressionnant. La police donne pour l'instant un bilan provisoire de huit morts. Cent pompiers sont mobilisés sur place, Anne Hidalgo la maire de Paris évoque un immeuble "pas insalubre" et une quinzaine de logements touchés. La brigade criminelle de la police judiciaire a été chargée de l'enquête.

C'est le pire incendie dans la capitale depuis 2005. Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a précisé que même si les causes du sinistre sont encores inconnues, "la piste criminelle est privilégiée, elle est regardée avec beaucoup d'attention." De leur côté, le commandant Gabriel Plus, des pompiers et Paris, et le porte-parole du ministère de l'Intérieur Pierre-Henry Brandet ne croient pas aux coïncidences.

Il est évident que quand on a deux appels dans la même nuit, on ne peut pas ignorer que ça peut être un acte de malveillance.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.