Conseil Constitutionnel
Conseil Constitutionnel © MaxPPP/Thomas Padilla

Elle les a ses 500 signatures et veut que ça se sache. Marine Le Pen a fait une déclaration officielle aujourd’hui à Hénin-Beaumont devant des militants soulagés et ravis. « Ma présence à cette élection présidentielle résulte d'un dur combat que nous avons gagné contre tous les sectarismes, toutes les pressions, pour la démocratie et pour la France », a lancé la candidate du FN qui avait joué le suspense jusqu’au dernier moment sur sa quête de parrainages.

Autre heureux ce soir, Philippe Poutou. Le candidat du NPA a ses signatures, tout comme Nathalie Arthaud de Lutte Ouvrière les avait obtenus quelques jours avant lui.

Nicolas Dupont-Aignan se rendra demain après-midi au Conseil constitutionnel. Le candidat souverainiste ira déposer ses 500 parrainages d'élus.

Jacques Cheminade a déjà déposé ses signatures la semaine dernière.

Pour Nicolas Sarkozy, François Hollande, François Bayrou, Jean-Luc Mélenchon et Eva Joly il n'y a jamais eu de suspense.

Les choses sont beaucoup moins simples pour d’autres, comme Dominique de Villepin. Il annoncé pour l’instant avoir passé les 460 signatures.

Carl Lang dit être toujours entre 440 et 450 parrainages.

Corinne Lepage a recueilli entre 420 et 430 parrainages, selon son équipe.

Jean-Marc Governatori affiche 428 signatures, mais pour les obtenir il s’est carrément lancé dans une grève de la faim.

Enfin, l’indépendant Maxime Verner dispose de 420 parrainages.

Les candidats ont jusqu'à vendredi 18h00 pour déposer leurs parrainages au Conseil constitutionnel. La liste définitive sera publiée lundi prochain.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.