Le Conseil Constitutionnel se prononcera mardi prochain sur l'anonymat des parrainages de candidats pour la Présidentielle. Le constitutionnaliste Dominique Rousseau juge peu probable une modification de la règle.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.