Depuis 24 heures, la répression du gouvernement syrien a provoqué la mort de près de 90 personnes. La question de l'influence des observateurs de l'ONU se pose sérieusement. Fabrice Belanche est chercheur au GREMO. Sébastien Laugénie.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.