BORDEAUX (Reuters) - La cour d'appel de Bordeaux a ordonné vendredi le maintien en détention de Patrice de Maistre, ex-homme de confiance de l'héritière de L'Oréal Liliane Bettencourt, écroué depuis une semaine, a-t-on appris de source judiciaire.

En rejetant sa demande de libération, la chambre de l'instruction a ordonné cependant un examen médical du suspect par un cardiologue afin de vérifier la "compatibilité de son état de santé avec la détention", stipule l'arrêt lu à Reuters par cette source.

Patrice de Maistre est poursuivi pour "abus de faiblesse et abus de biens sociaux" dans une enquête portant notamment sur un possible financement frauduleux avec la fortune Bettencourt de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.

Patrice de Maistre reste en prison par Elodie Guéguen

Incriminé notamment pour deux retraits de 400.000 euros en espèces chacun effectués juste avant le premier tour de l'élection présidentielle de 2007, l'ancien gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt n'a jusqu'ici pas fait de déclarations aux juges sur les bénéficiaires de cet argent.

Claude Canellas, avec Thiery Lévêque, édité par Patrick Vignal

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.