Valérie Pécresse, a présenté ce matin un budget 2012 basé sur une croissance de 1,75%, niveau contesté par de nombreux économistes. Un budget qui prévoit de faire revenir le déficit national à 4,5% du PIB.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.