PARIS (Reuters) - Le candidat du MoDem, François Bayrou, progresse de sept points, à 14%, par rapport à début décembre dans les intentions de vote pour le premier tour de la présidentielle, à en croire un nouveau sondage Ipsos pour France Télévisions, Radio France et Le Monde, rendu public mardi.

François Hollande, à 29%, demeure nettement en tête au premier tour, bien qu'en recul de trois points par rapport à la précédente enquête Ipsos-Logica Business Consulting réalisée les 2 et 3 décembre. Nicolas Sarkozy, à 23%, est en recul de 2,5 points.

Au second tour, François Hollande battrait toujours largement Nicolas Sarkozy, par 59% contre 41%. Par rapport au précédent sondage début décembre, le candidat socialiste recule d'un point et le président progresse d'autant.

Au premier tour, Marine Le Pen, à 18%, progresse d'un point par rapport à décembre. Eva Joly, la candidate des écologistes, chute quant à elle de trois points, à 3%. Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche, est stable à 7,5%.

Quant à Dominique de Villepin, il gagne un point à 3%.

Le décryptage de Stéphane Leneuf

D'autre part, selon ce sondage, 52% des sondés estiment que la dégradation de la note de la France par l'agence de notation Standard & Poor's aura des conséquences graves ou très graves pour le pays. En revanche, 39% pensent que cela n'aura pas de conséquences graves pour la France.

Cette enquête, la huitième vague d'Ipsos-Logica Business Consulting, a été réalisée les 13 et 14 janvier auprès d'un échantillon de 948 personnes représentatives de la population française, qui ont été interrogées par téléphone selon la méthode des quotas.

Eric Faye

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.