Douch, directeur de la prison de Phnom Penh sous le régime cambodgien des Khmers rouges, a été condamné en appel à la perpétuité par le tribunal parrainé par les Nations unies, dans ce qui est le premier verdict définitif de la juridiction. L'ex-chef de Tuol Sleng ou S21, la prison centrale de la capitale entre 1975 et 1979, avait été condamné en première instance à 30 ans de prison en juillet 2010 pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité. Mais la chambre de la cour suprême du tribunal a porté cette peine à "la prison à vie".

A Phnom Penh JérômeBoruszewski

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.