La Guinée équatoriale exprime sa "totale indignation" après la perquisition et les saisies au domicile de Teodorin Obiang, le fils du président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema, dans le cadre de l'affaire dite des "biens mal acquis". Un hôtel particulier avenue Foch de 5000 m2, des centaines d'oeuvre d'art et du mobilier précieux, la visite des lieux donne le vertige.

Sophie PARMENTIER

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.