ZURICH (Reuters) - Le raffineur suisse Petroplus annonce mardi qu'il va se déclarer insolvable après un défaut sur ses obligations et autres emprunts convertibles pour un montant de 1,75 milliard de dollars.

Les négociations menées ces dernières semaines avec les banques ont échoué, explique dans un communiqué le principal raffineur indépendant en Europe.

"L'objectif principal du conseil d'administration est d'assurer que les activités soient proprement bouclées et de préserver la valeur pour toutes les parties", ajoute Petroplus.

"Nous avons travaillé d'arrache-pied pour éviter cette issue mais nous ne sommes finalement pas parvenus à un accord, compte tenu d'un marché du crédit et du raffinage difficile en Europe", déclare le PDG Jean-Paul Vettier, cité dans le communiqué.

Le conseil d'administration prépare désormais une procédure d'insolvabilité en Suisse. Des démarches similaires sont entreprises par les entités du groupe dans leur juridiction respective, ajoute Petroplus.

Le groupe luttait pour sa survie depuis l'annonce fin décembre du gel d'une ligne de crédit d'un montant d'environ un milliard de dollars.

Il avait lancé la semaine dernière un processus de vente pour sa raffinerie de Petit-Couronne, en France, et avait fait savoir qu'il examinait des "alternatives stratégiques" pour ses raffineries d'Anvers, en Belgique, et de Cressier, en Suisse.

L'action Petroplus a été suspendue en Bourse lundi, à la demande de l'entreprise.

Pascal Schmuck, édité par Dominique Rodriguez

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.