L'ancien Premier ministre socialiste Pierre Mauroy est décédé. Il allait avoir 85 ans. L'annonce a été faite par Laurent Fabius, en marge d'une visite officielle de François Hollande à Tokyo.

L'annonce

Pierre Mauroy
Pierre Mauroy © Radio France / Max PPP

C'est tout un pilier du socialisme démocratique qui s'en va

En déplacement à Tokyo avec le président de la République, Laurent Fabius a déclaré: "Je pense que beaucoup de Français vont comme moi éprouver un choc parce que c'est toute une époque et un pilier du socialisme démocratique qui s'en va. Il avait la gauche chevillée au coeur, et toujours privilégiait la dimension humaine. Je pense que les Français l'aimaient beaucoup ."

Laurent Fabius avait succédé à Pierre Mauroy au poste de Premier ministre après la démission de ce dernier en 1984.

> La vie de Pierre Mauroy en quelques dates

Hommage de François Hollande et du gouvernement

Après l'annonce deLaurent Fabius qui l'accompagnait à Tokyo, le président de la République François Hollande a rapidement rendu hommage à Pierre Mauroy. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault s'est rendu à l'hôpital militaire de Clamart où Pierre Mauroy est décédé.

La Droite salue un grand homme

tweet Bruno Le Roux
tweet Bruno Le Roux © Radio France

Le président de l'UMP, Jean-François Copé a salué "un homme de conviction, un socialiste sincère". Il a ainsi déclaré:

J'ai ressenti une très vive émotion suite à l'annonce du décès de Pierre Mauroy. Même si je ne partageais pas ses idées, son parcours m'a toujours inspiré beaucoup de respect. C'était un homme issu de la méritocratie républicaine. Un homme de conviction, un socialiste sincère, qui avait su gagner l'estime de chacun au-delà même de son camp. Un homme qui restera une figure marquante de la Ve République. Jusqu'à son dernier souffle, il s'est engagé en politique au service de ses idées.

L'ancien Premier ministre UMPFrançois Fillon a déclaré dans un communiqué:

Pierre Mauroy était une figure attachante et solide de ce socialisme nordiste d'autrefois qui mêlait idéalisme et pragmatisme. Auprès de François Mitterrand, dont il fut le bouclier fidèle et lucide, il fut de ceux qui durent entraîner la gauche de l'utopie au réalisme, de l'opposition à la culture de gouvernement.

Tristesse à Lille

Originaire du Nord-Pas-de-Calais, Pierre Mauroy a été maire de Lille, puis président de la communauté urbaine de Lille (CUDL) pendant 28 ans.

Pierre Mauroy a été maire de Lille de 1973 à 2001. A la tête de la métropole, il est à l'origine du TGV ou encore du tunnel sous la Manche.

Des 39 heures à la retraite à 60 ans

Pierre Mauroy en janvier 1984
Pierre Mauroy en janvier 1984 © Max PPP / Max PPP

La semaine de travail de 39 heures, la cinquième semaine de congés payés, la retraite à 60 ans et l'abolition de la peine de mort avaient marqué son passage à Matignon.

> Retour en archives sur les principales mesures de Pierre Mauroy

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.