interdiction d'ici trois mois de la pilule diane 35
interdiction d'ici trois mois de la pilule diane 35 © reuters

La vente de pilules contraceptives de troisième et de quatrième générations, sous le feu des critiques depuis plusieurs mois en France, a baissé de 23% en janvier, a annoncé lundi l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). Cette baisse s'est accompagnée d'une hausse de 16% de la vente des pilules de première et deuxième générations sur lasemaine du 18 au 25 janvier 2013 comparé à la même période de l'année dernière. Plus globalement, l'ANSM a observé une baisse générale de 3,5% des ventes de l'ensemble des pilules contraceptives toutesgénérations confondues sur la même période en France où 4.274.000 de femmes utilisaient des contraceptifs oraux combinés en 2011.

En janvier, 36 nouveaux cas d'accidents thrombotiques veineux ou artériels ont été enregistrés, un chiffre en forte hausse comparé aux années précédentes, a indiqué l'ANSM. Les explications de Danielle Messager

ezref

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.