Le fondateur de Poly Implant Prothèse a été mis en examen pour "blessures involontaires" et laissé en liberté sous contrôle judiciaire après le versement d'une caution de 100.000 euros. Jean-Claude Mas a été interrogé toute la journée d'hier.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.